Desserte du Val d’Essonne

Vue satellite desserte du Val d’Essonne

La Desserte du Val d’Essonne

Un travail de partenariat avec le Département de l’Essonne, en application du schéma directeur de la voirie départementale à l’horizon 2015, a été mené sur le devenir de la RD 191 et la possibilité de réalisation d’un nouvel axe structurant, en déviation de l’actuelle route départementale.

Ce projet de voirie permettant de dévier la route départementale 191 et de desservir le Sud Essonne depuis l’autoroute A6 a été remis en avant fin 2006 et 2007 et, en particulier, dans le cadre des projets d’aménagement menés par la par la Communauté d’Agglomération Seine-Essonne (projet de la ZAC des Haies Blanches) et de la Communauté de Communes du Val d’Essonne (projet de la ZAC Montvrain II).

Ce partenariat associant également les Maires des communes directement concernées a permis d’étudier différentes variantes, de faire émerger un schéma de principe d’une nouvelle voirie départementale prénommée la Desserte du Val d’Essonne validé par toutes les collectivités territoriales en 2007.

Une première tranche de cette desserte a été réalisée sur le territoire d’Ormoy et du Coudray-Montceaux et au droit des entrées sorties de l’A6, desservant ainsi la nouvelle zone logistique des Haies Blanches et sans obérer la circulation sur la RD 191.

La Communauté de Communes s’est entendu avec le Département (accord du 4 novembre 2013) pour une deuxième phase de réalisation permettant d’accéder à la ZAC Montvrain II en cours de réalisation et permettant d’apporter des financements à hauteur de 50 % du montant des travaux avec un plafonnement à 1 500 000 €. Une participation de l’aménageur de la ZAC Montvrain II, la SORGEM, de 450 000 Euros est également prévue.

Ce projet doit ainsi rentrer dans sa phase de réalisation au travers des études préalables à mener et des acquisitions foncières correspondantes.

Informations supplémentaires